BILAN

Globalement, l'efficacité des ouvrages est indiscutable, puisqu'ils réduisent considérablement la hauteur de houle aux abords de la côte, et ceci pour tous les types d'événements. Donc, que ce soit eux qui provoquent le déferlement (coup de mer) ou bien qu'ils y contribuent simplement (tempête et tempête max), ils nous démontrent ici leur efficacité.

Malgré cela, on a pu observer qu'ils protégeaient tout de même moins bien le littoral que les brise-lames emmergés. Ils ont cependant la qualité de ne pas dénaturer le paysage, d'avoir un impact moindre sur le milieu naturel et accessoirement de créer une vague exploitable pour les surfers et windsurfers. Il ne manquerait plus qu'à étudier la modification de la courantologie et donc du transport sédimentaire engendré par ces brises lames immergés.