Binôme 3 : A.EL Yamani, T.Perrot


AVANT PROJET DU BINOME 2


1.Présentation générale

2.Dépouillement de données à partir de mesures in situ et visuelles

3.Définition générales des paramètres de simulation

4.Simulation avec Telemac 2D

5.Conclusions et rédaction du projet


1.Présentation générale

En premier lieu, notre travail consistera à définir l'ensemble des paramètres nécessaires à la simulation. Cette partie est fondamentale car c'est elle qui assurera la bonne représentation physique des phénomènes mis en jeu. Ceci se fera grâce aux données brutes fournies par Mr Piallat du BCEOM. Notre tâche consistera ensuite à effectuer plusieurs cas de simulations qui nous permettront de tester la validité de nos choix voir de les optimiser.

L'objectif est de parvenir à une synthèse des différents éléments provoquant l'érosion afin de les intégrer au mieux à notre modèle et d'aboutir à un aménagement optimal traduisant une stabilisation du trait de côte du littoral. C'est dans la transmition des informations concernant les causes de l'érosion que se fait le trait d'union entre les 2 binômes traitant de l'aspect environnemental et ceux s'occupant du modèle numérique.

Haut de page

2.Dépouillement de données à partir de mesures in situ et visuelles

On dispose de données brutes issues à la fois d'observations effectuées par des navires accrédités ainsi que des mesures in situ obtenues par des systèmes d'enregistrement (Manomètres, houlographes...). Ces données brutes nécessitent un prétraitement statistique afin de les rendre utilisable par le modèle.

Une fois ce travail realisé, on disposera des caractéristiques physiques des phénomènes entrant en jeu :

Haut de page

3.Définition générales des paramètres de simulation

Avant de passer aux simulations, nous devons :

On envisage de participer à la réalisation du maillage en fonction de l'état d'avancement du binôme 2.

Haut de page

4.Simulation avec Telemac 2D

Après avoir introduit tous les paramètres, une première simulation sans le reef nous permettra de tester si notre modèle reproduit les conditions naturelles du site. Puis, on lancera diverses simulations en présence du reef qui nous permettront d'évaluer son impact. Si les résultats obtenus sont favorables (Réduction de l'agitation et donc de l'érosion, pas d'effets secondaires..), on validera le reef choisi sinon on procédera à un redimensionnement ou un réemplacement de ce dernier.

En première étape, les simulations nous fourniront des résultats en terme d'agitation et de vitesse qu'on réutilisera avec un modèle de transport sédimentaire.

Haut de page

5.Conclusions et rédaction du projet

La rédaction du projet se fera au fur et à mesure de l'avancement du binôme2. Les réunions hebdomadaires du groupe nous permettront d'échanger nos points de vue, de transmettre les informations entre binômes et de valider les résultats obtenus.

Haut de page

Retour accueil avant-projets de binômes