Les Brise-lames


Les matériaux

Plusieurs types de materiaux sont enviseageables pour la construction de l'ouvrage: sacs en géotextiles, blocs de granit, enrochements petits ou gros. Ces derniers apparaissent comme les plus économiques, ils permettent de plus de développer l'aspect écologique des récifs (création de biotopes).

Du fait de leur faible coefficient de réflexion, les ouvrages immergés sont moins exigeant que les brise-lames traditionnels en matière de tailles des blocs. Dans l'optique du développement d'une vague de surf, l'ouvrage doit avoir des caractéristiques statiquement stables, et il doit pouvoir résister aux impacts du déferlement.

Les blocs situés sur la crête devront être en pavé-rangés, d'une part pour offrir le moins de prise possible à l'écoulement de l'eau, ce qui pourrait entraîner l'arrachement des blocs, pour des raisons de sécurité d'autre part pour éviter d'éventuels accidents lors de la pratique du surf. Le recouvrement de l'ouvrage par un tapis de type géotextile pourrait améliorer la stabilité de l'ouvrage, optimiser le déferlement. Il porrait notamment sur les parties abritées de l'ouvrage servir de matrice au développement de la flore.


Méthode de construction

Deux méthodes des construction pouvent être envisagée: par voie terrestre ou par voie maritime. Cependant le coût de cette dernière étant très élevée, une construction par voie terrestre similaire aux méthodes de construction des brise-lames traditionnels semble préférable. Elle se déroule en quatre phases :

1) Création d'un passage pour les engins de construction jusqu'au site de construction

2) Prolongement du passage suivant l'implantation de l'ouvrage avec les matériaux du noyaux

3) Arase du passage à la côte voulu et recouvrement par les blocs

4) Démantélement du passage, en laissant un seuil si nécessaire.

Schema de principe de réalisation d'un récif artificiel

Phase 1: Noyau

Phase 2: Partie côté large

Phase 3: Partie côté plage

Phase 4: Démontage du noyau

Phase 5: Finition


Présentation technique du projet

Compte tenu du fonctionnement des ouvrages existants et en souhaitant maintenir et protéger la littoral par l'érosion on utilise 4 brise-lames, distants de 100 m entre eux et séparés de la plage d'un distance variable en fonction de la profondeur du fond (voir les images). Ils sera bâti aussi un épis de 150 m de longueur et 4 m de largeur.

Les brise-lames seront implantés dans les fonds d'environ -3 m NGF.

Les brise-lames auront une section trapézoïdale (pente a la mer 5/2 ; pente a la plage 3/2) avec un couronnement calé à -1 m NGF et une largeur a la base de 50 m et en tète de 42 m. Le hauteur sera de 2 m.

Les récif artificiel seront constitues par 5 diffèrent tailles des enrochements. L'épi sera constitué par d'enrochement du très important dimension 3/5 t par une volume total du matériel que est possible quantifie environ en 1000 m^3. Pour la construction du brise-lames nous avons détermine la quantité d'enrochement à utiliser .

Enrochements Quantité en m3
2/3 t

2500

3/5 t

5600

3/5 t pavé monocouche

6600

50/100 Kg noyau

22000

50/100 Kg lit anti-affouillement

3750

Après le positionnement du premier récif dans l'eau on enlève 60% du noyau sur sa partie supérieure et environ 25% du 3-5t, donc pour le premier récif il faut amener 40.000 m^3, pour les trois autres il faut amener 23.000 m^3 pour un total de 109.000 m^3

Les valeurs ci-dessus sont les résultats d'approximations géométriques

Les pistes d'accès aux brise-lames seront réalisées à l'aide d'un mélange de tout-venant et d'enrochements de 4éme catégorie (blocs de 5/10 kg et de 50/100 kg) et de 3éme catégorie (blocs de 100/500 kg). Après l'exécution des travaux, les pistes d'accès seront enlevées en totalité du le fond de la mer.

Compte tenu de la configuration du site et de zones limitrophes, les ouvrages pourront être réalises aussi bien d'ouest en est que d'est en ouest. Pour la durée du construction on s'est prévu 5 mois de travaux ou 3 étapes de 2 mois chacune.

Nous avons estimé le montant global des travaux à environ 35 000 000 F TTC. Ce montant comprend tous les coûts qui pouvent être partagés en :