Impacts temporaires du chantier


1. Programmation générale du chantier

La durée globale du chantier peut être estimée à environ 5 mois pour la construction des brise-lames.Il faut rajouter à cela la durée du chantier d'extraction des matériaux.

Le chantier doit être programmé en dehors de la période estivale pour éviter la période de pointe touristique. Le déroulement du chantier au début de l'hiver ou au début du printemps permet ainsi de minimiser les impacts sur le cadre de vie (occupation faible des résidences en bord de mer).

Le chantier doit se dérouler dans la semaine pour éviter les nuisances et gênes pendant les week-ends. Des travaux programmés entre 7h du matin et 19h permettent également de réduire les nuisances . Seuls les travaux d'extration des materiaux peuvent être réalisés en continu, jour et nuit .


2. Impact de la construction des brise-lames

2.1 Apport des matériaux

Les matériaux (tout-venant et enrochements) seront extraits dans des carriéres ayant fait l'objet des autorisations administratives ). Les sites d'emprunt seront désignés par les entreprises qui soumisionneront à l'appel d'offres des travaux. Pour l'apport de ces matériaux, il est nécesaire de prévoir :

L'itinéraire emprunté doit, en effet, éviter l'ensemble des aglomérations proches et la ville de Séte. (la RN112 permet l'accés à notre site depuis Agde et Sète en évitant assez bien les agglomérations).

L'accès à la plage pour la construction des brise-lames se fera par le parking situé à l'extrémité de l'avenue (voir photo). Sur ce parking, non occupé hors saison, peuvent être localisées les installations de chantier (baraques,bascule de pesage pour les matériaux). Les accès entre l'extrémité de ce parking et le haut de plage devront etre aménagés pour permettre le passage des camions. A la fin du chantier, les accès à la plage et le parking feront l'objet d'une reconstitution.

Une piste provisoire en tout-venant peut permettre aux camions de circuler entre le haut de plage et le brise-lames (nécessité dinstaller un système permettant d'éviter un mélange entre les sables et le tout-venant). Cette piste doit être perpendiculaire à la plage et avancer jusqu' au brise-lames. Les matériaux utilisés pour ces pistes doivent pouvoir être réutilisés pour reconstituer l'état original de la plage.

2.2 Impact sur le milieu marin

Le mise en plage de la piste d'accès, puis l'immersion des materiaux risque de provoquer localement une augmentation de la turbidité dans l'eau (phénomène généralement peu étendu en raison des faibles quantités de matériaux en jeu). Néanmoins des mesures de réduction pourront être envisagées.

2.3 Impact sur le cadre de vie

Le niveau sonore des vehicules utilitaires dont le poids en charge dépasse 12t et dont le moteur a une puissance nette égale ou supérieure à 200 CV ne doit pas depasser réglementairement 88 dB(A). Le trafic de camions peut provoquer une élévation du niveau de bruit principalement pour les riverains de la ZAC des Quilles (situé au niveau du chenal et du boomeran). Au niveau des voies d'accès, la nuisance direct sera limitée à la période de construction des brise-lames.

Les poussières soulevées par les camions seront limitées car la majorité des materiaux transportés sont de taille trés importantes (voir le table). Les enrochements lourds ne produisent pas de poussières. Toutefois, il peut être possible d'asperger en carrière les chargements pour éviter l'envol des poussières.

Les gênes possibles à la circulation sont très faibles dans la mesure où cette zone n'est pas habitée. Une signalation doit être mise en place pendant le chantier pour réduire les impacts possibles. Il est nécessaire de prévoir des aménagements pour faciliter le trafic: zone d'attente pour le croisement des camions. Une autre possibilité serait de créer une ou plusieurs voies de roulement sur le haut de plage et d'y instaurer un sens de circulation.Le plain général de coordination des travaux définira, en temps utile, les divers cheminements à mettre en place. (voir plain de trafic).