Param├Ętres de la simulation

 

Les paramètres du cas de référence se déterminent grâce au pilote expérimental. Le schéma ci-dessous présente les conditions aux limites données par Benjamin Boissière.

 

 

Conditions aux parois

Nous adoptons la condition de non glissement (no-slip) en paroi pour les particules, elles auront donc une vitesse nulle à cette surface.

Cela se traduit par :

$$ (U_{p,\tau})_{wall}=0 $$

$$ K_p(\frac{\partial q_p^2}{\partial n})_{wall}=0 $$

Et du côté de l'air, la condition de friction est choisie.

Conditions aux limites

Nous initialisons le niveau de particules à $z = 0,3 \, \mathrm{m}$ donc avant   la fluidisation le bac est rempli de particules avec une fraction massique de   0.52.

L'aération est imposée à 150 NL/h d'entrée d'air soit $Q_{aération}=5,017 \cdot 10^{-5} \, \mathrm{kg/s}$. Nous choisissons d'activer l'aération au bout de 5 secondes. Pour cela, nous codons la condition dans le fichier fortran usclim.F.

L'entrée d'air qui permet de fluidiser le lit est fixée à 17,5 mm/s donc, pour une section de caisson de 0,04 m. Cela correspond à $ Q_{e,air} = 8,43 \cdot 10^{-4} \, \mathrm{kg/s}$ .

 

L'entrée des particules de SiC est de 50 kg/h de solide. On désire avoir 50% de volume de particules, cela nous donne les débits en air et en particule d'entrée :

$ Q_{air\_entrée\_particules} = 5,21 \cdot 10^{-6} \, \mathrm{kg/s}$

$ Q_{particules\_entrée\_particules} = 1,36 \cdot 10^{-2} \, \mathrm{kg/s}$

 

Le tableau ci-dessous donne les conditions aux limites en entrée imposées dans EDAMOX.

  Entrée d'air Entrée de particules Aération
Débit d'air (kg/s) $ 8.43.10^4 $ $ 5.21.10^6 $ $ 5.02.10^5 $
Débit de particules (kg/s) $ 0 $ $ 1.36.10^2 $ $ 0 $