Comparaison

A cette étape, nous vous présenterons les différentes comparaisons faites pour différentes configurations dans le but d'atténuer le ballottement.

 

 

Taux de porosité

Nous commencerons par comparer deux cas pris au hasard. La hauteur du fluide atteinte pour une porosité à un taux de 15% comparée à la hauteur atteinte pour un taux de 35% sont présentées dans le graphique suivant:

Nous remarquons que la courbe rouge représentant le cas de porosité à 15% tend toujours à être et à se mettre au-dessus de celle des 35% de porosité. Dans ce cas là nous pouvons tirer une conclusion et dire que notre surface libre atteint des hauteurs moins élevées avec une configuration de trois baffles à un taux de porosité de 35% que la même configuration avec un taux de 15%.

 

Ci-dessous est présenté le graphe mettant en évidence la comparaison entre les différents taux de porosité avec la référence (cas sans sans baffles).

 

Nous voyons clairement sur ce graphique que la configuration à 35% de taux de porosité atténue considérablement la hauteur maximale atteinte par le fluide.

Nous avons, par conséquent, décidé de prendre ce taux de perforation comme repère de comparaison pour nos prochains cas d'étude.

Orientation des baffles

Comme précisé auparavant, notre choix s'est porté sur une configuration de baffles inclinées à 45°. Ci-dessous une illustration de l'emplacement des baffles:

 

Nous avons fait une comparaison entre une configuration à trois baffles avec un taux de 35% de porosité à un angle droit contre un angle de 45°.

Le graphique suivant représente les hauteurs maximales atteintes par le fluide:

En conclusion à cette partie, l'inclinaison des baffles a un effet remarquable dans la diminution de la hauteur atteinte par le fluide.

Nombre de baffles

Commençons par vous présenter la configuration à cinq baffles:

Une configuration axisymétrique par rapport à la baffles principale (celle du milieu) avec un taux de porosité de 35%. Nous avons comparé ce cas à celui de trois baffles ainsi qu'à la configuration de référence (sans baffles).

Le graphique suivant illustre cette comparaison par rapport à la hauteur atteinte par la surface libre:

Une configuration à trois baffles reste meilleure quant à sa comparaison par rapport à celles à cinq baffles et sans baffles.