Influence de la géométrie

Étude de la géométrie

Afin d'étudier l'influence de la géométrie utilisée, nous nous plaçons dans les conditions suivantes:

  • Ordre de discrétisation :     élevé
  • Maillage :                          5
  • Module Slug Capturing :     Non
  • Ouverture de vanne :          0.5
  • Débit de gas lift :               57500 kSm3/d

 

Deux géométries différentes nous ont été fournies. La première, peu précise, ne prend pas en compte toute la complexité de la géométrie réelle.

En zoomant sur la partie Flowline, on se rend mieux compte des différences entre les deux géométries :

            

                               Géométrie raffinée                                                    Géométrie grossière              

 

Nous avons effectué 2 calculs identiques dans les conditions décrites ci-dessus en ne changeant que la géométrie. Nous obtenons les résultats suivants:

 

$Qualité\ de\ la\ géométrie$

$Fréquence\ (slugs/h)$

$Amplitude\ (bar)$

$\bf \frac{t_{cpu}}{t_{\phi}}$
$Grossière$ $35.5$ $5.1$ $5.13$
$Raffinée$ $35.0$ $5.0$ $9.92$

 

L'écart relatif obtenu entre les deux calculs sur la fréquence des slugs hydrodynamique est de 1.6%. De même, l'écart relatif sur les amplitudes est de 2%.

Ces écarts sont négligeables, surtout comparés à l'écart obtenu sur le temps de calcul : Le calcul utilisant une géométrie très précise requiert donc presque deux fois plus de temps et donne des résultats quasi-identiques.

 

Cette étude tend à montrer que l'utilisation d'une géométrie très précise n'est pas très utile pour LedaFlow. Une simplification de la géométrie à utiliser pour les calculs numériques est efficace : un temps de calcul réduit et des résultats similaires sont obtenus.