Conclusion et perspectives

⇒ Ce que notre partenaire industriel pourrait retenir de notre étude:

     - Pour un réservoir doté de deux entrées de dimensions (0.5*0.8), un débit de 1.2 m3/s suffit pour vider le réservoir en 8 s environ. Avec une pression imposée, il est nécessaire d'avoir une pression d'air en entrée de 1.77 bar.

     - D'autre part, pour un réservoir doté de quatre entrées de dimensions (0.5*0.4), un débit de 2 m3/s suffit pour vider le réservoir en 8 s environ. Avec une pression imposée, il est nécessaire d'avoir une pression d'air en entrée de 1.1 bar.

     - La longueur du système d'éjection et la viscosité du retardant influent peu le temps de la vidange

 

   ⇒ Comme suite potentielle à ce sujet, on propose les différentes pistes d'études:

      - Changer la géométrie du réservoir - la pente des convergents en particulier de façon à ce que  l'eau prennent moins de temps pour être évacuer des cotés inférieurs du réservoir comme on propose sur les figures ci-dessous:

   

 

      - Étudier le spray du retardant en sortie du réservoir pour voir l'efficacité du jet sur le sol et la zone impactée par l'incendie.

      - Étudier l'effet de la forme d'entrée sur et celle du sortie.

      - Affiner et optimiser la forme de la buse de sortie pour ne pas avoir des retournement ou des entrées brusques de l'air de la sortie de la buse .