Input and Output Control

Allocation des matrices

On peut définir la taille maximum des tableaux alloués au calcul (« Controlled memory allocation »). Il ne faut pas que la taille de la matrice d’allocation soit trop petite car le calcul ne se lancera pas. Si cette valeur est trop importante, le calcul prendra beaucoup de place. Nous fixons 100 000 valeurs d’entiers et 100 000 valeurs de nombres réels.

Temps de simulation

La gestion des entrées et sorties permet de contrôler la fréquence d’enregistrement des données dans des tables exploitables sous Paraview ou Ensight (option chrono qui va créer un fichier exploitable au format Ensight Gold), dans des fichiers « listing » (option listing qui permet de remplir un fichier texte au fur et à mesure du calcul).

Critères de simulation

Concernant le pas de temps, celui-ci peut être soit constant, soit variable en espace et en temps, ou bien variable en temps (« time dep »). Ce-dernier mode sera choisi et va dépendre des nombres de Courant et  Fourrier fixés.

On impose un nombre de Courant au maximum égal à 1 :

Pour ΔY=6.45e-4 m,  ΔtCourant=3,79e-4 s.

 

Pour le nombre de Fourrier,  soit  ΔtFourrier=12,8 s.

C’est dans l’onglet « CFL, FOURRIER LIMITS » qu’on fixe ces valeurs.

Sondes

Les sondes permettent de situer des points précis où seront mesurées les variables désirées et choisies dans l’onglet « Output Control ».

Moyenne temporelle

Cette option permet de calculer les moyennes temporelles ainsi que les fluctuations des moyennes de toutes les grandeurs calculées (activation dans la rubrique « average »).

Reprise d'un calcul

Il est possible de reprendre un calcul dans NEPTUNE grâce au fichier suiava. Celui-ci, présent dans le dossier RESU, doit alors être renommé suiamo puis être copié dans le dossier DATA.