Conclusion

Lors de projet, nous avons étudié un projet innovant pour la production d’énergie propre pour le futur, la combustion en boucle chimique. Après avoir détaillé le procédé de la combustion en boucle chimique, nous avons étudié deux parties majeures: la validation de l’hydrodynamique des particules du transporteur d’oxygène et une étude cinétique des réactions dans le fuel réacteur.

 

En ce qui concerne la validation de l’hydrodynamique, on a montré par des simulations conduites sur le logiciel NEPTUNE_CFD que les modèles proposés pour décrire la turbulence et les interactions entre les phases permettent d’avoir des résultats numériques acceptables en termes de comparaison avec l’expérimentation.

 

A propos de l’étude cinétique, il serait pertinent de représenter la réaction la plus influente qui contrôle la combustion dans le fuel réacteur, à savoir dans notre cas la réaction de gazéification du charbon avec le dioxyde de carbone, dans les modèles implantés dans le logiciel NEPTUNE_CFD.

 

Pour pouvoir comprendre les phénomènes complexes qui ont lieu dans des cas réactifs et polydisperses (avec le charbon et le transporteur d'oxygène), il serait intéressant de lancer des simulations qui prendraient en compte le modèle de réaction proposé, et des modèles hydrodynamiques validés par l’expérimentation.