Données cinétiques

Il a été prouvé expérimentalement que les réductions de l’ilménite sont des réactions très rapides par rapport à celles de gazéification du charbon. De plus, la gazéification du charbon avec le CO2 est plus lente que celle avec la vapeur d’eau. Vu qu’il faut modéliser la réaction limitante,  cette réaction entre le charbon et le dioxyde de carbone qui est retenue pour le modèle.

 

Le Tableau 2 ci-dessous donne le temps nécessaire pour atteindre 95 % de conversion de trois types de combustible solide. Ces valeurs sont calculées suite à des expériences menées par Azimi G. (2010) avec l'ilménite.

 

Tableau 2. Données de temps de réaction de la gazéification avec CO2 pour différents charbons