Les lits fluidisés

 


Les lits fluidisés


 

Présentation Présentation du procédé Étude précédente Simulations numériques Résultats et conclusions
Le procédé Les lits fluidisés

 

La fluidisation des particules est un phénomène complexe qui repose sur un principe simple à savoir l’envolement de particules sous l’action d’un flux gazeux. Chaque particule est mise en mouvement par son poids, sa flottabilité et sa trainée. Grâce à l’écriture d’un bilan des forces, la vitesse de fluidisation peut être calculée mais dépend de nombreux paramètres comme les pertes de charges, la porosité, la taille ou la densité des particules. Beaucoup de corrélations relativement complexes ont été établies afin d’intégrer ces paramètres.

Les principaux avantages de la fluidisation sont que le transfert de chaleur/matière entre gaz particules est élevé par rapport aux autres méthodes de mise en contact. En outre, elle permet de contrôler le temps de séjour des particules dans le combusteur.

 

Figure 3 le lit fluidisé

 

Cette figure du combusteur met en exergue les 3 parties du lit fluidisé. En bas, le lit fluidisé dense où s’exécute la combustion. Il est entretenu par l’air injecté sous la grille. Au-dessus de la canne d’injection, une zone de transition se distingue. Le débit d’air très important soufflé par la canne entraine les particules vers le haut et le lit devient entrainé. Les fumées de combustion s’échappent du système tandis que les particules brûlées sont récupérées par le cyclone en tête de colonne.