Résultats et conclusions

 


Résultats et simulations


 

Présentation Présentation du procédé Étude précédente Simulations numériques Résultats et conclusions

 

L’étude réalisée au cours de ce BEI n’a pas permis d’obtenir les résultats espérés. En effet, malgré un temps de calcul physique similaire à celui de l’an dernier nous ne sommes pas parvenus à la convergence de la masse dans le temps qui nous était donné. Notre maillage beaucoup plus fin, a impliqué un temps de calcul nettement supérieur ce qui ne nous a pas permis d’atteindre cette convergence. Notre étude a cependant permis de valider le choix des modèles physiques  en corrigeant par rapport à l’an dernier l’allure des flux de solide.

Néanmoins, certaines considérations issues de l’observation de l’évolution des champs de fraction volumique ainsi que des champs de pression ont pu être formulées. Les tendances relevées sont néanmoins encourageantes et permettent de penser qu’une fois la convergence réalisée, les champs moyens donneront des résultats satisfaisants.

Cependant, la masse de notre système étant bien plus élevée que la valeur  attendue, il convient de surveiller son évolution. Il semblerait d’ailleurs que les dernières tendances voient la masse augmenter à nouveau.

En conclusion, les perspectives sont d’attendre la convergence et ensuite de réaliser les moyennes temporelles et spatiales sur des sections du combusteur. Enfin, il faudrait réaliser cette même démarche avec le calcul polydisperse.

.