Présentation

 

CEA-Marcoule est un centre de recherche qui a pour mission la création et amélioration d’un savoir-faire pour l’industrie nucléaire en France et pour les nouvelles sources d’énergie. Une des intérêts les plus importants de la recherche au CEA est le cycle du combustible nucléaire, notamment la phase du traitement des rejets, la phase la plus stratégique dans la gestion des déchets radioactifs. CEA travaille dans ce sens pour le développement des procédés chimiques responsables pour la séparation des produits des réactions nucléaires.

Le procédé traité dans ce projet BEI s’agit d’une colonne pulsé où deux substances, le combustible usé et le réactive, sont placées comme gouttelettes dispersés dans un milieu organique inerte. Au fur-et-à-mesure que les gouttes entrent en contact elles se coalescent et une réaction chimique se met en place. Dans ces gouttes, on a la production d’un complexe oxalate, un précipitât blanc, ce qui rend la récupération du combustible plus facile ensuite.

Le procédé est étudié en deux échelles. A l’échelle de la colonne on étudie le procédé à grande échelle pour la définition du design et conditions opérationnelles. A échelle de la phase dispersée, on étudie le temps de séjours des gouttes et le comportement statistique de la coalescence. A échelle de la coalescence, on étudie la mécanique des fluides dans le phénomène et le comportement du mélange entre les deux substances mise en contact. Au projet BEI on se concentre dans l’échelle de la coalescence dans les études.