Vérification du coefficient de diffusion

 

Afin de pouvoir déterminer le coefficient de diffusion, nous regarderons le gradient de température à l’instant initial et au bout de 1000 itérations (correspond en moyenne à 1,66.10-3s en temps physique pour un pas d’espace de 10-5m) pour le cas d’une goutte posée à l’équilibre.

Au bout du calcul, nous comparons le gradient avec celui mesuré au début en faisant la différence en valeur absolue. C’est ainsi que le bon compromis entre la stabilité du calcul, la physique et le temps de calcul est pour une diffusivité de l’ordre de 10-6 m2/s pour la phase gazeuse et la phase liquide.