Etude préliminaire

                         

 

Étude préliminaire :

Le phénomène de mise en froid peut être défini par le refroidissement d'une surface surchauffé par un écoulement liquide. Afin de modéliser la mise en froid du moteur, on a besoin de caractériser les différents régimes d'ébullition .

En fonction de l'apport de la chaleur au système, on peut distinguer 2 types de phénomène d'ébullition pour l'ébullition d'un liquide à partir d'une surface chauffée . Le premier type , qui est caractérisé par un coefficient d'échange de chaleur très grand, est l'ébullition nucléée. Il nait au niveau des points de la surface. Le deuxième type de phénomène d'ébullition est l'ébullition en film où un film continue de vapeur se développe entre le cœur liquide et la surface . Ce type d'ébullition est caractérisé par un faible coefficient d'échange thermique et grande température de surface comparant à ébullition nuclée.

Les études précédentes ont montré que chaque régime a un impact différent sur le temps nécessaire pour la mise en froid . De plus,on a remarqué que le régime de l'ébullition en film est caractérisé par un faible échange thermique. Donc, ce régime sera l'étape déterminante de laquelle dépend le temps de la mise en froid .

Ainsi, on s'intéressera dans ce travail à modéliser ce régime en particulier.

 

 

Fig : Evolution du régime d’ écoulement en micro pesanteur lors de la trempe d’un tube

 

 

________________________________________________________________________________________________________

       

Plan du site      Contacts       Site du BEI       Site de l'ENSEEIHT      Site de SNECMA     Autres Projets