Présentation

 

Contexte industriel

Ariane V est aujourd’hui propulsée par des boosters de propergols solides placés sur le flanc de la fusée et destinés à la partie atmosphérique du lancement. Lorsque l’atmosphère se raréfie, le moteur cryogénique H2-O2 situé au bas de la fusée prend le relais et assure la propulsion de la fusée. Le moteur actuel d’Ariane V est le moteur Vulcain II et est monté sur l’étage principal cryogénique. L’étage supérieur est équipé par le moteur Vinci . Les moteurs fonctionnent grâce à l’injection, à plusieurs dizaines de bar, d’oxygène liquide et d’hydrogène liquide par l’intermédiaire de turbo-pompes. Le moteur Vinci représente la nouvelle génération de moteurs d’étage supérieur cryotechnique pour lanceurs spatiaux. Il est développé par Snecma en coopération avec ses partenaires européens au titre d’un programme de l’ESA .

Dans les moteurs, les lignes d'alimentation et les canaux des turbopompes doivent être refroidis avant l'allumage. Réallumable en vol,La mise en froid de ces moteurs en micro-gravité implique plusieurs phénomènes de transferts thermiques par ébullition et d'écoulements diphasiques. Il s'avère donc indispensable d'étudier et modéliser la mise en froid des moteurs-fusée cryogéniques en gravité réduite.

 

________________________________________________________________________________________________________

       

Plan du site      Contacts       Site du BEI       Site de l'ENSEEIHT      Site de SNECMA     Autres Projets