Présentation

 

Sujet & objectifs

 

 

Le refroidissement se fait par circulation d'un ergol dans les tuyauteries. La température des canaux est ainsi ramenée  à des températures cryogéniques des écoulements d'ergols. Au début, la température de la paroi est très élevée , on observe donc le régime d'ébullition en film ,et au cours du temps la température diminue jusqu'à remouillage de la surface et un régime d'ébullition nucléée est déclenché.

Ce phénomène est appelé mise en froid . Il est caractérisé par le parcours de toute la courbe ébullition en chaque point de la paroi. La modélisation du phénomène de la mise en froid permettra de prédire le temps nécessaire pour la mise en froid et donc la consommation d'ergol. Pour parvenir à une telle prédiction, il est alors nécessaire d'avoir un bon modèle pour le titre massique de vapeur et le taux de vide en régime d'ébullition en film. Divers modèles de prédiction existent mais peuvent être spécifiques à des conditions qui ne correspondent pas exactement à celles d'un refroidissement d'un moteur-fusée en micro pesanteur.

Le premier objectif est donc d'évaluer quelques modèles de la littérature et les comparer à des corrélations existantes et ensuite en conditions similaires à celles de notre cas d'étude.  

L'objectif final est d'établir un modèle qui peut être utilisé pour la prédiction de la mise en froid en gravité réduite et de déterminer son domaine de validité, étant donné que les corrélations énoncées dans la littérature n'ont pas été, à priori, développées dans la gamme de paramètres industriels d'intérêt.

________________________________________________________________________________________________________

       

Plan du site      Contacts       Site du BEI       Site de l'ENSEEIHT      Site de SNECMA     Autres Projets