Obtention de la meilleure netteté par dichotomie


Obtention de la meilleure netteté par dichotomie


Notre programme "netteté" nous renvoie une valeur de 0 à 1 correspondant à la netteté, 0 étant la netteté absolue, 1 le flou. Lors du déplacement de notre appareil en translation sur une ligne perpendiculaire au plan focal de la photo, nous obtiendrons donc une courbe de netteté semblable à une parabole "en forme de u".

Il existe de nombreuses méthodes afin de trouver le minimum de cette fonction, la notre nous a été conseillé par l'industriel, il s'agit d'une dichotomie. Afin d'éviter des déplacements le long des 5 centimètres d'amplitudes (qui sont assez longs, le vérin n'étant pas très rapide, car très précis), nous procédons d'abord à un balayage centimètre par centimètre. A chaque étape nous prenons deux photos, à deux positions très proches (1mm de différence), nous comparons la netteté de ces deux photos, ce qui revient à calculer un "gradient de netteté", selon le signe de celui-ci nou savons si on se rapproche de la position optimale ou si on s'en éloigne. Après ce balayage une fois que l'on a trouvé l'intervalle (d'1cm) où se trouve la position optimale, nous effectuons une dichotomie afin de trouver cette position.

Ci dessous un exemple d'utilisation :



Nous observons le déplacement de l'appareil photo afin de trouver le point optimum, correspondant à la distance à la caméra où le seuil renvoyé par notre programme "netteté" est le plus faible.

Tout d'abord à l'étape une, on prendra deux photos, comme indiqué précédemment, le gradient obtenu sera négatif, la zone optimale se trouvera donc à droite de la position 1, de même à la position 2. En revanche, à la position 3, on remarque que le gradient sera négatif (en référence à la courbe au dessus), la position optimale se trouve donc entre la position 2 et 3, on commence alors la dichotomie dans cet intervalle (1cm de large). Nous avons dans le schéma qu'indiquer la première position de dichotomie (numéro 4).

Accueil