Approche 3D

Quelle est l'influence du passage à la 3D ?

Comme nous l'avons dit dans les observations, le calcul en 2D donne un aperçu erroné de la réalité. Seule le calcul en 3D peut simuler exactement ce qui se passe dans cet écoulement.

Or, qui dit 3D dit complexité accrue et surtout temps de calculs allongés. Nous nous sommes contentés pour le passage à la 3D d'un maillage grossier à l'image de celui présenté pour l'influence du maillage (suivant les me^mes règles), qui totalise 300 000 points lui-aussi.

Nous avons fait en sorte que les paramètres du simulation restent les mêmes.

Ayant abordé cette partie relativement tard dans notre BEI, nous n'avons pas pu y consacrer beaucoup de temps.

Les calculs lancés en 3D ont tous échoué, quels que soient les paramètres de convergence et les critères de tolérance.

Àla fin de notre projet, notre employeur a décidé de poursuivre les travaux entrepris dans les cas 3D.