Stratégie de simulation

Quelles simulations effectuer ?

Nous devons décider d'un scénario de simulations à effectuer. Comme notre étude porte sur l'installation du cas de dispersion d'un polluant sous OpenFoam et non pas sur la simulation de tous les cas possibles, nous nous contentons d'un cas reflétant un besoin un peu avancé : une situation transitoire d'une minute.

Nous allons donc réaliser la dispersion d'un polluant sous la forme d'une fuite qui émet sur un temps limité, puis qui s'arrête. L'écoulement dans lequel la simulation se fait est stationnaire.

Nous posons donc l'hypothèse, forte, selon laquelle le polluant ne perturbe pas l'écoulement. Ceci est tout d'abord traduit par le fait que le polluant soit un scalaire passif. Mais cela n'est pas suffisant : l'apparition de flux de polluant entraîne une perturbation dans le champ de la vitesse. Nous faisons donc le choix de faire en sorte que le flux de polluant existe déjà et que seul ne compte la présence ou nom de polluant.

Le polluant est libéré au somme de la cheminée du bâtiment de gauche.

Nous obtenons la stratégie suivante :

  • La situation stationnaire est une situation de préparation durant laquelle on calcule un champ stationnaire. Nous utilisons le solveur simpleFoam à cet effet et nous ne calculerons plus l'aéraulique de l'écoulement par la suite.
  • L'échappement du polluant correspond à une période durant laquelle une source de polluant est incorporée dans l'écoulement, durant 30 secondes. Nous utilisons pour cela le solveur scalarTurbulentTransportFoam qui ne va s'occuper que du transport et de la diffusion du champ scalaire alpha. La simulation est donc transitoire ici.
  • La dispersion du polluant correspond à l'arrêt de la source de polluant et à la dispersion de ce dernier dans l'écoulement. Cette étape transitoire dure 240 secondes.