Définition des paramètres

Paramètres physiques

Les propriétés physiques de l'eau ont été récupérées sur la base de données NIST [5].

On initialise les différentes phases particulaires à $10^{-12}$ éviter des erreurs lors du calcul. Le réacteur est ensuite chargé en biomasse et média dans le fichier usiniv.F avec 1,07kg de média et 0,057 kg de biomasse, soit un rapport média / biomasse de 20 ce qui correspond au point de fonctionnement de l'unité pilote du LGC (378 kg/h de média pour 20 kg/h de biomasse).

Tableau des propriétés physiques  
Phase Vapeur d'eau Média Biomasse
Etat  gas particle particle
Masse volumique (kg/m3) 0,19295 3040 600
Tréf (°C) 1123,5 1123,5 1123,5
Viscosité dynamique (Pa.s) 4,22.10-5 0 0
Diamètre (m) 0 0,0003 0,025
Cp (J/(kg.K)) 2378,1 1000 1400
Alpha init ---- 10-12 10-12

Paramètres des modèles

Tableau des paramètres des modèles 
Phase Vapeur d'eau Média Biomasse
Modèle de turbulence k-eps q2-q12 q2-q12
Couplage inverse turbulent non Small.inc. Small.inc.
Modèle de friction non fluxes fluxes
Modèle granulaire non fluxes fluxes
Modèle cinétique non uncorr.coll. uncorr.coll.
Modèle polydispersé Oui avec 0,64 en compacité maximale
CL paroi friction part.no slip part.no slip
Loi de trainée non Wen&Yu-Ergun Wen&Yu-Ergun

Le modèle de friction sur les phases particulaires impose une force de répulsion lorsque le système atteint un seuil de densité. Cela facilite la convergence du calcul car le système présentera moins souvent des points de trop forte compacité.

La CL en paroi sur ces mêmes phases est adaptée aux lits denses comme dans notre cas.