Dégivrage

Il existe plusieurs types de givres différents : givre blanc, givre transparent, givre mixte et gelée blanche. Ils ont tous des propriétés différentes et leur apparition dépend de la météo, notamment de la température de l'air, de la pression de l'air, du taux d'humidité et du temps de transformation.C'est pourquoi il est très difficile de trouver une solution permettant de prévenir de tous les types de givre.

                                                  

Givre blanc, transparent, mixte et gelée blanche (images issues de ehfc.net, wikipedia, aero-news.net, trainning.deicinginnovations.net)

La formation de givre sur les avions immobilisés provient de la cessation de l'état d'équilibre instable des gouttes d'eau contenues dans l'atmosphère. Ces gouttes d'eau sont surfondues, c'est-à-dire qu'on les trouve sous forme liquide à une température inférieure à 0°C. Un simple choc suffit à rompre cet état d'équilibre et entraîne leur solidification, dans notre cas le choc c'est le contact avec l'avion.

Lorsque les avions restent au sol par des températures négatives, il peut se former des cristaux de glace sur leur surface. La formation de glace à la surface des avions est dangereuse et cause de nombreux problèmes si elle n'est pas retirer avant le décollage. Outre les capacités aérodynamiques changées par les dépôts de glace, ces derniers peuvent aussi obstruer les appareils de mesure et les rendre inutilisables.

De plus la solidification de l'eau à la surface des appareils entraîne un surpoids donc une consommation de carburant plus importante en vol.