Ecoulement avec ébullition

Dans les chapitres précédents, on a expliqué comment adapter le cas DEBORA à notre problème, et on a validé le fonctionnement pour un écoulement monophasique  liquide. L'objectif à partir de ce point était d'augmenter les flux de chaleur afin d'atteindre l'ébullition et de comparer le transfert obtenu à des corrélations. Dans le chapitre suivant, j'expliquerai les difficultés rencontrés sur notre cas avec de l'eau à 1 bar. Pour la suite, on réutilisera le cas test DEBORA (fréon à 26 bars) dont le param et les fichier fortran sont donnés dans le chapitre Utilisation de Neptune_CFD.