Limitations

Pendant ce projet nous avons trouvé quelques limitations avec les machines et la méthode avec lesquelles nous avons travaillé :

·         Tout d’abord, le maillage chimère. Pour qu’on puisse travailler avec la superposition de maillage, le logiciel STARCCM+ doit créer une zone d’interface entre le maillage fixe et mobile. Dans la région de superposition, le maillage doit être très raffiné, pour que le logiciel puisse faire le calcul avec la géométrie fixe et mobile, par contre il va demander aussi plus de mémoire et de processeur, ce qui fait augmenter le temps de calcul. Le premier maillage travaillé dans ce projet a 3.5 million de mailles, et étant donné qu’il est suggéré travailler avec 100 milles mailles (25 milles mailles par cœur) avec les ordinateurs de l’école, on n’aura pas le temps de finir les calculs ;

·         Le nouveau maillage est composé de 700 000 mailles, et le calcul a pris 11 heures pour converger. Même avec un maillage optimal, on ne peut pas continuer à simuler les calculs aux ordinateurs de l’école, il faut traiter le problème avec une calculateur ;

·         La quantité de licences disponibles du logiciel STARCCM+ est limité, donc on ne pouvait pas lancer les calculs sur plus d’une machine de l’école.

·         L’école ne peut pas utiliser ses licences STARCCM+ pour donner des études complètes à une entreprise, une fois qu’ils ont des licences à des fins non lucratives.