Parois latérales et segments

On suppose que les flux thermiques sur les parois latérales de la tête de piston sont nuls (condition limite de flux nul), par manque d'informations sur les échanges thermiques dans cette partie.

Nous supposons aussi que les frottement segment/chemise ne vont pas influencer la température du surface, et puisque nous isolons le bloc "tête de piston" nous ne modéliserons pas ces frictions. Cette hypothèses reste plausible contenu de la taille caractéristique des segments et leurs distance de tête de piston, de plus le jet d'huile évoqué dans la partie précédente lubrifie ce contact ce qui réduit la puissance résultante de ce frottement. (Peu d'articles traitent ce sujet).

Piston à galerie, pour moteur à essence, mis au point par KS Kolbenschmidt