Procédé

Solution à l'endothermicité :

La solution choisie lors au sein du projet GAYA est de brûler une partie du char produit lors de la pyrolyse dans un autre réacteur afin de produire l'énergie nécessaire à la gasification. Pour transporter la chaleur du combusteur vers le gazéifieur on lie ces deux réacteurs par un lit fluidisé circulant dans lequel se déplace un média caloporteur (sable ou olivine suivant les besoins catalytiques). Le média "froid" (850°C) sort du gazéifieur par une déverse en entraînant du char non convertit vers le combusteur. Le char est alors brûlé et réchauffe le média environnant (950°C) qui retourne vers le gazéifeur en sortant par le haut du combusteur. L'unité pilote du LGC fait circuler un débit de média de 378 kg/h pour 20 kg/h de biomasse.

Schéma du procédé :

Autre rôle du média :

La biomasse utilisée dans l'unité pilote est sous forme de granulés de bois aggloméré d'environs s 2,5 cm de longs.

 

Longueur caractéristique

Masse volumique Vitesse minimale de fluidisation

Média

(sable ou olivine)

300µm 3040 kg/m3 4 cm/s

Biomasse

(granulés de bois)

2.5mm 600 kg/m3 5 m/s

Dans ce tableau on a calculé les vitesses minimales de fluidisation du média et de la biomasse grâce à la relation de Thonglimp [1].

  • $Re_{mf}=(31,6^2+0,0425Ga)^{\frac{1}{2}}-31,6$

On remarque que la vitesse minimale de fluidisation de la biomasse est considérable ce qui donne un autre rôle au média : mettre en mouvement la biomasse grâce aux multiples collisions des grains de média sur les granulés.