La désorption thermique

Principe

Le traitement par désorption thermique consiste à chauffer les sols pollués à l'aide de tubes afin d'évaporer les composés volatils et ainsi pouvoir les aspirer en aval.

Les éléments chauffants sont généralement constitués de tubes concentriques avec un brûleur en tête. Celui-ci produit des gaz chauds  qui descendent le long du tube interne et remontent le long du tube externe dont la température dépendra du point d'ébullition des polluants à vaporiser (ne dépassant pas 500°C). La chaleur est alors transmise par conduction à travers le sol.

Les contaminants, sous forme liquide, sont alors vaporisés et les composés volatils, sont ensuite extraits à l'aide de puits situés à proximité de la tige chauffante. Les vapeurs sont dans un dernier temps traités par différents moyen (lavage des gaz, postcombustion ou condensation, comme c'est le cas dans notre étude).

Ce procédé est utilisé pour traiter des sols pollués par des hydrocarbures pétroliers, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), pesticides, solvants chlorés...