Etude du couplage réaction/tranferts thermiques

Cette partie est un combinaison des précédentes : On regarde l'évolution de la cinétique et de la température dans le réacteur. On utilise l'analogie de Ranz-Marshall pour le nombre de Sherwood. Le gaz de fluidisation est de l'air à $0,49~\mathrm{m.s^{-1}}$. Les propriétés physiques (densité, viscosité, coefficient de diffusion) évoluent avec la température.

Resultats

A l'heure de la rédaction de ce site, l'implémentation et le codage du user ushsig.F ne sont pas encore finalisés. Cependant, des premiers résultats encourageants ont été observés comme présentés dans le graphe ci-dessous:

Le graphique présente l'évolution de la conversion ainsi que de la température du char en fonction du temps. Il apparaît que l'introduction de la température semble réhausser la courbe "sans température" des données expérimentales et semble même la sur-estimer pour des temps longs. De son coté la température du char semble augmenter dans des proportions raisonnables. Cependant, un tracé de la température de l'air en fonction de la température montre une élévation très limitée (1,5°C maximum) tout au long de la simulation, bien loin des 25°C observés lors des expériences. Des améliorations dans le codage du fichier user ushsig.F sont à faire afin d'améliorer ce point.