Modèle de Yeoh et al

Modèle de Yeoh et al

Par rapport au modèle précédent, le modèle de  Yeoh et Al introduit la notion de glissement des bulles à la paroi. Ainsi, le flux de conduction instationnaire  est subdivisé en deux flux liés au détachement /décollage des bulles et au glissement de celle-ci le long de la paroi. La coalescence des bulles lorsqu’elles rencontrent le liquide froid n’est pas pris en compte, ce qui  est constitue une des limites du modèle.

Modélisation du flux par convection forcée

$$\Phi_{fc}=h_{fc}(T_w-T_l)$$

Modélisation du flux de conduction instationnaire lors  du détachement ou du décollement

$$ \Phi_{tc}=2 \sqrt{ \frac{k_l \rho_l c_{pl}}{\pi t_w}}(T_w-T_l) R_f N_a (K_{inf} \frac{ \pi D_d²}{4})t_wf+2 \sqrt{ \frac{k_l \rho_l c_{pl}}{\pi t_w}}(T_w-T_l)R_f N_a( \frac{ \pi D_d²}{4})(1-t_w f)$$

Où, $K_inf$ est pris égal à 1,8 selon les travaux de Judd et Hwang [11], $R_f$ est le facteur de réduction, il est défini par $R_f=\frac{1}{l_{sl}\sqrt{N_a}}$ et  représente la longueur de glissement de la bulle.

 

Modélisation du flux de conduction instationnaire lors du glissement

$$\Phi_{tc,sl}=2 \sqrt{ \frac{k_l \rho_l c_{pl}}{\pi t_w}}(T_w-T_l)R_f N_a l_{sl} K_{inf}D t_{wf}+2 \sqrt{ \frac{k_l \rho_l c_{pl}}{\pi t_w}}(T_w-T_l)R_f N_a f t_{sl}( \frac{\pi D_d²}{4})(1-t_w f)$$

Où $t_{sl}$ désigne le temps de glissement de la bulle

Modélisation du flux net d’évaporation

$$\Phi_e=\frac{pi}{6}\rho_g h_{lg}D_l^3R_f N_a f$$

Modélisation des paramètres principaux

Par rapport au modèle précédent, deux nouveaux éléments sont à modéliser, il s’agit de la longueur de glissement et du temps de glissement. Ainsi, l’ensemble des paramètres à modéliser sont :

Diamètre de détachement  $D_d$et diamètre de décollage $D_l$

Densité de sites de nucléation $N_a$

Coefficient d’échange monophasique par convection forcée $h_{fc}$

Le temps d’attente $t_w$, le temps de croissance $t_d$

Le temps de glissement $t_{sl}$

La longueur de glissement $l_{sl}$