Présentation du code NSMB

Le code Navier-Stokes Multi-Block est un solveur Navier Stokes parallèle développé par l'EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Louisiane), le KTH (Kungl. Tekniska Hoegskolan), le CERFACS et Airbus France. L'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse participe à son développement depuis 2001.

L'avantage principal de ce solveur est la parallélisation du calcul par la décomposition automatique du domaine en différents blocs. Il est compatible avec des maillages structurés très variés pour des configurations allant des écoulements subsoniques incompressibles jusqu'aux écoulements supersoniques.

Codé en Fortran 77, il utilise la méthode des volumes finis avec des schémas spatiaux centrés ou amont et une intégration temporelle explicite ou implicite. 

Il existe une grande diversité de modèles implémentés permettant des calculs RANS (Reynolds Average Navier-Stokes) ainsi que des calculs LES (Large Eddy Simulation).