Comparaison à la base de données de Basu (2005, [6])

          La base de données de Basu et al. proposait des résultats d'expériences menées à faibles pression pour des débits d'eau et des flux de chaleur à la paroi constants. par contre, ces données rassemblaient pour la première fois des chiffres concernant les valeurs des trois flux dont font état le modèle de Kurul et Podowski, ainsi que les valeurs pour la densité de sites de nucléation et la fréquence de décollement des bulles. Ces expériences ont été réalisées sur des plaques planes, d'où la forme de la corrélation permettant le calcul du coefficient de transfert de chaleur en convection forcée :

$h_{fc}=0.0366\frac{k_l}{L_{carac}}Re_l^{0,8}Pr_l^{0,4} $

         Ci-dessous, les données expérimentales recueillies par Basu et al. comparées aux résultats donnés par le modèle de Kurul et Podowski (1990, [1]) avec différentes méthodes :

  • Soit grâce à la méthode itérative précédente
  • Soit en utilisant les valeurs de $\Delta T_{sat}$ calculées par Basu
  • Soit en transposant dans le modèle de Kurul et Podowski les corrélations utilisées par Basu pour le calcul du temps de croissancedes bulles $f$ et la densité de sites de nucléation $N_a$ :

$$N_a = \left\{
    \begin{array}{}
        0,34\left[1-cos(\phi_S)\right].\Delta T_{\omega}^{2.0} & \mbox{pour}  \Delta T_{\omega}<15° \\
        3,4.10^{-5}\left[1-cos(\phi_S)\right].\Delta T_{\omega}^{5.3} & \mbox{pour } \Delta T_{\omega}\geqslant 15°
    \end{array}
\right.$$

Où $\phi_S$ est l'angle de contact entre le liquide utilisé et la paroi solide (donnée expérimentale).

Pour le temps de croissance, Basu donne :

$t_{\omega} = 139,1.\Delta T_{\omega}^{-4.1}$

On donne les résultats ci-dessous :

     Aucune tendance ne se dégage clairement de l'analyse de ces graphiques. On peut cependant remarquer que le modèle de Kurul et Podowski simple est celui qui donne en moyenne les résultats les plus proches de ceux de Basu.

     Néanmoins notre analyse a révélé que les valeurs pour $N_a$ et $f$ rendues par le modèle de Kurul et Podowski n'étaient pas en accord avec l'expérience, voire étaient absurdes. Au contraire en utilisant les deux corrélations de Basu, on obtient des chiffres corrects pour ces deux paramètres, sans toutefois obtenir de résultat probant sur les flux. Ces faits ont été également observés et analysés par Montout ([7], 2009) dans sa thèse.