Modélisation

Le but du projet va être de reproduire de façon simplifiée la maquette du Laboratoire de Génie Chimique de Toulouse sur un logiciel de simulation. Pour cela, il faut réaliser un maillage, définir des modèles et imposer des conditions aux limites.

L'ensemble de cette partie aura pour but de présenter ces travaux, de détailler ce qui a été récupéré de précédents projets et ce qui a été développé au cours de ce BEI.

La quasi totalité des simulations ont été réalisées à distance en utilisant le supercalculateur du calmip - groupement de 17 laboratoires de Toulouse et de la région Midi-Pyrénées qui a pour but d'encourager le développement de nouvelles techniques de calcul au sein de la communauté scientifique -, HYPERION.

HYPERION nous aura permis de lancer un calcul employant 128 processeurs durant près de 48 heures. Au vue de la complexité du maillage et du problème, ce fut la seule façon d'arriver à un résultat. Voici le supercalculateur :