Calcul numérique le long du domaine (transition laminaire/turbulent)

Pour ne pas imposer un quelconque profil expérimental en entrée qui pourrait modifier l'écoulement, nous choisissons de réaliser un calcul dans le domaine en entier, c'est à dire de calculer la couche limite depuis le bord d'attaque, en passant par la zone de transition du régime laminaire vers le régime turbulent, jusqu'au bord de fuite (fin de la plaque).

Pour ce, nous procédons de deux façons:

a) Un seul calcul dans tout le domaine en considérant cette fois, un entrée libre.

b) Connaissant le point de transition laminaire/turbulent en x=0.8 m, nous effectuons deux calculs : Le premier va concerner la zone où la couche limite est laminaire, et ce en annulant la viscosité turbulente dans tout le domaine, ensuite nous passerons à un second calcul qui va concerner uniquement le domaine où la couche limite est turbulente, avec comme conditions en entrée les résultats en sortie du premier calcul. De cette façon, nous pourrons forcer la transition.