Conclusion de l'étude

Nous allons présenter nos choix quand aux différentes stratégies retenues pour la vidange des quatre réservoirs.

Première Stratégie 4s + 4s

Sur cette courbe, nous avons réalisé la vidange de deux réservoirs en même temps, puis au bout de 4 secondes, nous avons commencé à vider deux autres réservoirs comme indiqué sur la figure suivante. On injecte ici 3 kg/s d'air par réservoir ce qui fait un besoin maximum de 12 kg/s d'air.

Cette stratégie délivre 92% du volume des 4 réservoirs en 8 secondes. Il apparaît une chute de débit entre la fin de la vidange du premier réservoir et le début de la vidange du second. Cependant, cette diminution du débit peut être comblée par l'ajout d'un petit réservoir annexe que l'on viderait au bon moment.

 


 

Seconde Stratégie 2s + 2s + 2s + 2s

Dans cet exemple, nous avons fait en sorte de vider les uns après les autres quatre réservoirs avec un débit d'air en entrée de 5.5 kg/s dans chaque, ce qui fait un besoin de 22 kg/s d'air à partir du moment où les 4 réservoirs se vident.

Nous obtenons également un taux de vidange de 92% au bout de 8 secondes comme pour la stratégie précédente.

Ces deux stratégies délivrent la même quantité d'eau en 8 secondes, cependant, si l'on veut éviter les chutes de débit, l'ajout d'un petit réservoir annexe pour combler les chutes de débit sera plus aisé pour la stratégie en 4s+4s que pour la stratégie en 2s+2s+2s+2s. De plus on a pu voir lors de l'étude que le cas ou l'on injecte 3 kg/s d'air provoque moins de mouvement de liquide dans le réservoir par rapport au cas 5.5 kg/s ce qui est aussi un avantage.

Notre choix final se porte donc sur la stratégie 4s+4s avec un débit d'air entrant de 3 kg/s par réservoir.