Etude de l'influence du maillage

Un autre paramètre qui s'avère très pertinent à analyser en CFD en général et pour notre cas en particulier, est l'effet du maillage. Pour cela, nous avons considéré deux maillages différents, un maillage grossier (250*50*1) avec un coefficient d'expansion suivant y de 10, et un autre raffiné (500*100*1) avec un coefficient de 100 suivant y. Les résultats obtenus, toujours en les comparant avec la référence expérimentale, sont affichés pour les différentes hauteurs 1.918m, 2.535m et 3.244m. Des simulations durant 10 secondes de temps physique ont été suffisantes dans notre cas pour atteindre un régime permanent. L'étude comparative de ces deux maillages, nous a donné les résultats suivants :

               

   

   

              

Nous remarquons que le maillage grossier donne de meilleurs résultats, ce qui est surprenant. Notre hypothèse pour expliquer cette remarque se base sur le coefficient d'expansion. En effet, comme nous prenons un ratio énorme (100) pour le maillage raffiné suivant y, donc en raffinant la zone proche de la paroi, les cellules deviennent trop étirées ce qui n'est pas agréable comme maillage.

Ce que nous pouvons tirer comme conclusion d'après cette analyse, et d'après d'autres manipulations que nous avons fait sur le maillage, est que Certes, OpenFOAM offre des outils de maillage (blockMesh, snappyHexMesh), cependant, ces outils ne sont pas assez puissants surtout pour des géométries complexes. La solution la plus pertinente pour ce problème du maillage est d'utiliser un autre logiciel pour générer le maillage comme Salome, ICEMCFD,...etc. et de l'exporter par le biais des outils offerts par OpenFOAM.