Etude de l'influence du paramètre k

Dans une autre étude, nous avons analysé l'effet des valeurs de l'énergie cinétique turbulente k à l'entrée sur la qualité des résultats. Pour cela nous avons fait deux calculs, un avec un k non uniforme à l'entrée, calculé avec les grandeurs expérimentales tout en gardant les autres grandeurs turbulentes par défaut (valeurs qui étaient au début avant toute modification). L'autre calcul est fait avec un k uniforme à l'entrée, qui vaut la valeur moyenne du vecteur k du premier calcul. Comme pour les autres cas, les résultats obtenus, toujours en les comparant avec la référence expérimentale, sont affichés pour les différentes hauteurs 2.535m et 3.244m.

Nous obtenons les résultats suivants :

 

  

   

 

La même remarque est que la modification de cette valeur influence clairement les résultats. Il s'avère que le calcul à partir des relations pour l'estimation des grandeurs turbulentes (k,epsilon,...) est aberrant. Ceci peut se comprendre. En effet, l'estimation des grandeurs turbulentes est assez délicate pour les conditions aux limites est en général délicate. Le calcul avec les équations basées sur epsilon et k permet de donner juste un ordre de grandeur, surtout que la simulation est très sensible à ces grandeurs. En plus l'estimation de la dissipation pose toujours un problème pour les modèles type k-epsilon.