Analyse des données champ

Données champ

 

Afin d'effectuer des simulations numériques reproduisant les conditions expérimentales, plusieurs données nous ont été fournies.

Tout d'abord la géométrie du pipeline utilisé dans le champ étudié (dont le détail ne sera pas explicité ici pour des raisons de confidentialité), ainsi que les pressions et températures d'entrée et de sortie de pipe.

Les matériaux constituants chaque partie de pipe nous ont également été fournis pour bien reproduire le comportement dynamique et thermique du pipeline.

Les caractéristiques de la vanne utilisée sur champ nous ont également été données, en particulier l'évolution de son coefficient de débit en fonction de son ouverture.

Enfin, il nous a été fourni des données sur 80 heures avec une fréquence d'échantillonnage de 1 minute de toutes les grandeurs mesurées :

  • pression
  • température
  • débits de production (huile, eau et gaz)
  • débit de gas lift

 

 

La courbe ci-dessus représente l'évolution de la pression en amont de vanne sur 80 heures. On y retrouve les slugs hydrodynamiques caractérisés par une période courte (de l'ordre de la minute) et par une amplitude faible (2 bar environs) et également le severe slugging caractérisé par des amplitudes fortes (plus de 15 bar) et une période longue (de l'ordre de l'heure).

 

 

Cette deuxième courbe représente les débits de production d'huile sur 80 heures observés sur le champ. On note la forte irrégularité de cette production avec des fréquences et amplitudes de variations se rapprochant de celles des deux slugs.

 


 

Données plus fines

 

Nous avons également eu à notre disposition des données de pression finement échantillonnées, de l'ordre de 10sec entre chaque mesure. Ces données précises nous ont permis d'utiliser la transformée de Fourier rapide (FFT) pour calculer la fréquence caractéristique des oscillations.