Préface

Ce projet long porte sur un aspect de la dynamique des écoulements diphasiques qui est encore l'objet de nombreuses études et dont la compréhension et la modélisation n'est pas totalement satisfaisante. 

Il s'agit de la génération d'inhomogénéités spatiales par la formation de cluster, parfois nommée  concentration préférentielle. En effet, lorsque le nombre de Stokes est de l'ordre de l'unité, on peut voir apparaître des zones où les gouttes s'accumulent entre les structures tourbillonnaires. Il y a donc un impact sur la dispersion des gouttes et sur l'évaporation des gouttes d'essences dans le cas d'étude de l'injection directe à haute pression.

L'objectif de notre travail est de quantifier le degré d'inhomogénéité. Pour cela, il nous faut déterminer des indicateurs pertinents et applicables à notre étude. Nous avons réalisé une étude bibliographique pour retrouver un panel d'indicateurs. Puis nous nous sommes penchés sur l'applicabilité de ces critères à des images, de différents degré de complexité, à travers des routines Matlab.