Résultats et commentaires

Simulation du jet décalé

Le fait d'avoir décalé le jet plus loin de la sortie et d'avoir modifié le maillage nous a permis d'obtenir un écoulement beaucoup plus établi que précédement. Le calcul diverge au bout de 228 000 itérations seulement, mais le pas de temps calculé par Jadim oscille autour de 10-8 secondes au lieu de 10-10 précédement.

Champ de vitesse dans le domaine au moment où le calcul diverge

 

On peut ici observer les grands tourbillons de recirculation après impact à la paroi. A nouveau, le calcul diverge lorsque les gradients de vitesse deviennent importants au niveau de la sortie.

Cette simulation nous conforte dans l'idée que la divergence du calcul provient de variations brutales de la vitesse au niveau de la sortie. Ainsi, il s'agira dans le suite du projet d'atténuer ces brusques variations au niveau de la condition de sortie.