Slug Mitigation

Gas Lift

Le Gas Lift consiste en une injection d'un certain débit de gaz dans la conduite afin de diminuer la densité du mélange. En effet, en augmentant le ratio gaz/liquide, on évite l'accumulation de liquide dans le Riser et son évacuation se fait de manière continue.

Dans le cas présenté ci-après, le débit de production d'huile est de 2.4 kg/s et celui de gaz est de 5.6 kg/s.

Nous avons ajouté en bas du riser une injection de gaz de débit variable. Nous traçons la pression en sortie du riser en fonction du temps.

 

 

Jusqu'à t=4h, on n'injecte pas de gaz supplémentaire au gaz extrait. La partie bleue de la courbe ci-dessus montre un fort Severe Slugging d'une amplitude d'environ 10 bars d'une période de 0.85 heures.

A partir de t=4h jusqu'à t=6h (courbe rouge), on injecte un faible débit de gaz supplémentaire. Celui-ci a pour effet d'atténuer l'amplitude des oscillations à 3 bars. La période des oscillations est également diminuée à près de 30 minutes. Cependant, ce débit de gaz injecté n'est pas suffisant pour annuler intégralement le Severe Slugging.

En revanche, passé 6h, le gas lift augmente à 5 kg/s. Ce débit permet de casser les slugs. Le débit sortant de gaz et d'huile est alors constant, ce qui assure la continuité de la production.

Comme nous l'avions vu dans le section dédié au Slugging, ce phénomène est néfaste à la production. Il génère des variations forte du débit d'huile produit, chose que l'on souhaite la plus lisse possible.