Cahier des charges de groupe

Objectifs

 

Notre projet de bureau d'étude répondra à la notion générale de gestion en eau, gestion réalisée dans une zone montagneuse et donc à topographie particulière. Il présentera, de ce fait, deux objectifs principaux.

Tout d'abord, la réalisation d'un bilan hydrologique sur la vallée. Ce bilan permettra de prédire des phénomènes de crues mais aussi des périodes de sécheresse en vue d'une maîtrise complète du cycle de l'eau. Cette étude permettra aussi de comparer la quantité d'eau réellement disponible avec celle utilisée par les communes alentours.  

D'autre part, un deuxième point sera focalisé sur l'étude de l'implantation de la station d'épuration pour les quatre communes concernées. Cette élaboration sera bien entendue conforme aux réglementations mises en place à ce jour, aux attentes également des différents acteurs présents sur le site aussi bien du point de vue technique que économique et enfin au respect global de l'environnement. Ce travail sera alors un outil de base indispensable à ces communes mais également à d'autres secteurs voulant développer des projets de station d'épuration. 

Cette rubrique présente le cahier des charges de groupe c'est-à-dire les moyens mis en oeuvre pour atteindre les objectifs, les contacts que nous avons, l'organisation du travail et enfin le planning programmé.

Moyens mis en oeuvre

Moyens mis en oeuvre

 

L’étude est réalisée dans le cadre d’un projet de dernière année d’un cursus ingénieur.  Le temps dont nous disposons afin de réaliser cette étude est de 7 semaines. Le choix du projet a été établi 2 mois avant le début de l’étude ainsi que le cahier des charges. Il a été établi selon les affinités des groupes avec les différents domaines de l’étude. Le groupe a pris contact avec  les acteurs locaux du projet concerné et nous avons la possibilité de nous rendre sur place et de rencontrer les différents acteurs du projet. Des documents sont également à notre disposition pour identifier les besoins et établir notre cahier des charges afin de mener à bien notre étude. Ils concernent les différentes études et analyses déjà effectuées sur place. Les logiciels Telemac ou Fluent pourront éventuellement être utilisés sans le cadre de ce projet.

Contacts

Contacts extérieurs

 

Les différents acteurs participant à notre projet sont principalement associés à la régie de la haute vallée du Sègre : 

  • Mr Autonès : Président 
  • Mr Jourdane : Vice président et Conseiller technique
  • Mme Carcassonne : Directrice et interlocutrice
  • Mlle Edde : Stagiaire cursus ingénieur de dernière année et interlocutrice
  • Mr Tropée : Responsable technique

D'autres acteurs pourront être contactés, tels que les mairies, en fonction de l'avancé de notre travail.

Organisation du travail

Organisation du travail

 

Binôme 1 : Bilan  Hydrique

Nabil & Laurie

Le but de cette partie est d'effectuer un bilan hydrologique simplifié permettant de comparer la quantité d'eau disponible par rapport à la consommation des communes concernées par le projet (Err, Estavar, Eyne, Llo, Saillagouse). Ces communes prennent toutes leurs ressources en eau à la Régie, établissement qui pourra nous fournir les données nécessaires. L'échelle considérée sera celle du bassin versant, les entrées et sorties seront les suivantes:

Entrées: ressources de la régie, rivières, canaux d'arrosage.

Sorties: consommation humaine et animale, arrosage (privé et agriculture), neige artificielle, partie du débit réservé à l'Espagne (en aval).

Le but de ce bilan serait d'éventuellement prédire les crues ou les sécheresses et de connaître quelle est la consommation par rapport à la quantité d'eau réellement disponible. Avant de pouvoir se lancer dans ce bilan, une étape de collecte des données sera primordiale (débits, pluviométrie etc...).

Binôme 2 : Modélisation du réseau d'eaux usées

Jun & Céline

Notre travail comporte deux phases. Tout d'abord une étape de collecte de données auprès de la régie. En effet, nous avons besoin de connaître les volumes d'eau rejetés par les habitations au cours de l'année. Il est important de préciser que ces volumes varient énormément entre l'été et l'hiver car les communes concernées comportent de nombreuses maisons secondaires. Ensuite nous tracerons le trajet des canaux reliant les habitations à la station d'épuration. Le relief particulier de la région est ici un avantage mais aussi un inconvénient. La gravité joue un rôle important dans l'adduction des eaux usées mais le relief rend le tracé des canaux plus difficile. Le réseau dans ces communes est particulièrement compliqué. Nous serons donc sûrement amenées à faire un modèle simplifié du réseau des eaux usées. Enfin, nous modéliserons l'écoulement des eaux usées dans les canaux. L'observation des champs de vitesse et de pression nous permettra de dimensionner les canaux correctement.

Binôme 3 : Dimensionnement de la station d'épuration 

Amandine & Julie 

Le dimensionnement d'une station d'épuration doit tenir compte de nombreux paramètres d'une part techniques mais aussi économiques ou encore réglementaires. Notre travail consistera donc à répondre à l'ensemble de ces critères et à proposer une solution viable à la régie de la haute vallée de Sègre; solution devant répondre à l'augmentation de la population estivale et de ce fait à la variation de charge à traiter. Pour cela nous réaliserons dans un premier temps, un état des lieux des données présentes sur le site. Ainsi une réactualisation de l'estimation de la population sur les différentes périodes de l'année et principalement en été, une étude des diverses zones d'activités et leurs contraintes et enfin une détermination des paramètres d'entrées tels que les charges organiques devront être effectuées. Ces recherches seront mises en parallèle avec les réglementations actuelles. Dans une seconde partie, les meilleures techniques de traitement seront convenablement choisies et appliquées à la vallée. Des comparaisons de mise en place, de gestion et de coût, nous permettrons de choisir la meilleure des voies. 

Source : http://www.veoliawatersti.fr/standard/effluents-industriels/aerobie/

 

 

Binôme 4 : Etude d'impacts sur l'environnement

Pauline & Nathalie

 ​    L’homme a d’abord vu la nature comme un bien à exploiter. Il a fallu longtemps pour se rendre compte que les phénomènes anthropiques avaient un impact sur l’environnement et qu’il fallait réagir. La prise de conscience de l’environnement date des années 70. Depuis, les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement) et les batiments SEVESO ont fait leur apparition. La codification de l’environnement en 2000 a été une grande révolution, ainsi que la charte conventionnelle (2009) et les lois des grenelles de l’environnement. Désormais, lors de chaque développement ou construction d’un batiment ou d’une installation, des études impacts sont systématiquement effectuées. Une étude d’impact est une étude environnementale, scientifique et technique qui évalue les conséquences d’un projet sur l’environnement. Elle comporte plusieurs objectifs :

-          Permettre à la personne à l’origine du projet de faire un projet respectueux de l’environnement,

-          Permettre au public d’apprécier les incidences du projet sur l’environnement,

-          Permettre à l’administration de prendre une décision en toute connaissance de cause.

Notre projet comportera deux phases de travail : une première phase consistera en la récolte de données. Une deuxième phase consistera à faire un bilan de la qualité du milieu et à un calcul des différents indices biologiques tels que l’IBGN ou l’IBD.

Diagramme de Gantt

Planning

Voici les tâches et le diagramme de Gantt prévus pour ce projet:

Tâches programmées

Taches prévues

Diagramme de Gantt

Diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt nous permet de visualiser l'avancement du projet ainsi que son organisation dans le temps. Il établit le planning à respecter, notamment par rapport au cahier des charges. Il permet d'avoir une vue globale du travail à effectuer et de son déroulement. Nous voyons ici le début du projet avec une première phase de définition du sujet et du cahier des charges en accord avec nos enseignants. Elle est ensuite suivie par une phase de collecte des données et de prise de contact avec les acteurs locaux. Ces derniers pourront être amenés à intervenir lors d'une présentation. Le cahier des charges par binômes est ensuite établi. Ces premières phases de travail sont réalisées lors de séances réservées dans notre emploi du temps, ainsi que pendant notre temps libre. Fin janvier, une autre phase de travail débute avec la réalisation concrète du projet. Notre emploi du temps est totalement consacré à la réalisation de l'étude. Enfin, nous présentons notre travail final avec une soutenance à laquelle sont conviés les professeurs et le reste des étudiants.