Cahier des charges de groupe

Présentation de l'équipe


     Nous sommes une équipe de 7 étudiants ENSEEIHT, école d'ingénieur toulousaine, en filière hydraulique effectuant un projet long de groupe concernant l'étude d'une zone portuaire. Ce projet est encadré par une équipe enseignante durant la période de février à mi mars 2013.

 

     Voici les membres de l'équipe :

 


CHEN Tian

élève ingénieur ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


LORRAIN Nicolas

élève ingénieur ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


PERRET Emeline

élève ingénieure ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


RIOU Fabien

 élève ingénieur ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


SOLEILHAVOUP Isabelle

élève ingénieure ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


DECUUPERE Matthieu

élève ingénieur ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


VALLOT Alice

élève ingénieure ENSEEIHT, hydraulique, Sciences de l'eau et de l'environnement


 

Contexte général


             Devant le nombre croissant de demande de places dans les ports de plaisance, de nombreux projets sont à l'étude pour leur agrandissement. Une des problématiques majeures dans le cas des extensions portuaires est la considération de la qualité de l'eau dans le futur port. Toute implantation ou modification de géométrie influe sur le renouvellement de l'eau et donc de sa qualité. Nous pouvons citer les problèmes liés à la qualité écologique de l'eau, au transport sédimentaire, à l'envasement, gêne qui s'avère coûteuse et difficile à solutionner.    

 

        Nous étudierons un cas concret : celui du port de Carnon dans l'Herault. La zone portuaire présente une géométrie particulière, en effet, le chenal du port est aussi le chenal d'entrée d'un étang situé dans les terres. Nous étudierons l'implantation d'une nouvelle digue en mer ainsi que l'élargissement du chenal reliant le port et le canal du Rhone à Sète. Cette étude permettra d'ouvrir le débat et de donner des pistes pour un futur projet d'extension portuaire.

 

                     Vue aérienne du port de Carnon, source internet (Site officiel du port)

Objectifs de l'étude


    Comme de nombreuses communes situées près du littoral, l'attrait des plaisanciers joue un rôle essentiel dans le développement économique de la commune. Dans ce cas, une capacité d'accueil plus importante permet une meilleure attraction touristique.

   L'objectif de notre étude est de porter un regard critique sur un possible projet d'extension portuaire dans la commune de Carnon

    Ce projet se caractérisera par deux opérations, d'un côté par l'agrandissement de digue en mer ainsi que par l'élargissement du chenal entre le port intérieur de Carnon et le canal du Rhone.

   Notre travail se fera par l'intermédiaire d'une étude de faisabilité au niveau des digues externes, d'une étude de qualité de l'eau et enfin d'une étude hydro-sédimentaire concernant l'envasement futur mais aussi actuel du port.

             

 

Les axes d'étude

      Pour traiter ces problématiques, trois principaux axes d'études ont été déterminés. Ces axes d'étude seront développés par binômes ou trinôme.

 


  • Axe n°1 : Dimensionnement de aménagement de la digue d'avant-port

Emeline Perret et Alice Vallot

     Ce projet étudie la possibilité d’une extension du port et son impact. Un premier axe de travail est donc le dimensionnement d’une nouvelle digue ayant pour objectif d’aménager l’avant-port et le rajout de places à flots. Une des premières contraintes est le respect des limites administratives du port puis ensuite d'envisager une géométrie en adéquation avec un respect des règles et une protection optimale du port. Nous appliquerons des critères de stabilité en choisissant une houle de projet pour voir l’impact sur notre édifice ainsi que sa durabilité et fiabilité.

     Afin de modéliser notre digue, nous utiliserons le logiciel Comsol dans la majorité des cas. Ce logiciel nous permettra d'évaluer la réponse des matériaux à la pression de la houle ainsi qu’au déferlement des vagues. Nous ferons un état des lieux du fonctionnement de la digue et des différentes solutions envisagées en adoptant divers regards et point de vue tels que l'hydraulique, celui du génie civil et de la géotechnique.

 


  • Axe n°2 : Etude courantologique et qualité de l'eau

Isabelle Soleihavoup, Tian Chen, Matthieu Décuupère

     La qualité de l'eau est un problème pris très au sérieux dans les ports, qu'ils soient maritimes ou fluviaux. Dans le cas du port de Carnon, le lien entre la mer et un étang en fait une configuration spatiale originale et intéressante. Il va exister une relation entre les courants influencés par les digues du côté maritime ainsi que le renouvellement de l'eau "quasi stagnante" côté étang. Sachant que c'est le grau qui permet de relier l'étang au port, il sera le siège d'échanges de courants importants (notamment à cause des marées, des courants marins ainsi que du passage de bateaux). Ces différents phénomènes vont avoir une influence quant à la qualité de l'eau.

     Afin d'étudier ces courants d'échanges nous utiliserons le logiciel TELEMAC2D qui se trouve être particulièrement adapté pour les modélisations d'hydraulique à surface libre. Nous concentrerons ainsi notre étude sur les courants d'échanges mer/étang, pour en étudier l'influence sur la qualité de l'eau dans le port. 

 


  • Axe n°3 : Modélisation hydro-sédimentologique

Nicolas Lorrain et Fabien Riou

    Le but dans cette partie est d'étudier l'hydro-sédimentation présente dans le port et le chenal. Cette étude se fera par le biais d'une étude courantologique et sédimentaire. Le taux de sédiments présents dans l'eau a un effet important sur la qualité de l'eau et une influence sur les phénomènes d'envasement.

    Dans un second temps, l'étude de l’envasement dans le port sera effectuée. Le but est de déterminer l'ampleur du phénomène en considérant à la fois l'ancienne géométrie et la nouvelle. Une étude comparative avec certains ports pourra permettre d'évaluer le coût du désenvasement attendu. Il pourra être intéressant de proposer une solution permettant la réduction du taux d'envasement comme par exemple une modification partielle de la géométrie initiale.

 

Moyens et outils spécifiques


    Durant notre étude, nous allons devoir utiliser de nombreux outils permettant de réaliser des études différentes : étude sédimentaire, dimensionnement d'ouvrage, étude courantologique, ...  

    Plusieurs moyens sont disponibles à l'ENSEEIHT. On utilisera les logiciels suivants:

  • Telemac 2D : Modélisation des courants d'échange étang/mer
  • Module Subief de Telemac : Etude de l'envasement
  • Comsol : Dimensionnement de la digue
  • Matlab : Calculs annexes
  • Ripple Tank Simulation

    D'autres logiciels tels que Arcgis, Fluent, Big Flow, Excel pourront également être utiles.

    Les données important pour notre étude ont été mise à notre disposition par l'intermédiaire du bureau d'études EGIS EAU à Montpellier.

Contacts:

  •  Mr Jacques Piallat, Chef de projet à EGIS EAU, Montpellier
  •  Mme Patricia Bendinelli, Directrice du Port de Carnon

Diagramme de Gantt


Voici un récapitulatif des tâches à effectuer durant le projet ainsi que les délais à respecter :
 

Diagramme de Gantt provisoire réalisé sous GanttProject