Présentation de notre cadre d'étude

 

 

    Notre objectif consiste à étudier les interactions entre la mer Méditerrannée et l'étang L'Or qui est situé un peu plus dans les terres reliés par le grau. Nous allons procéder à une étude courantologique qui nous permettra d'établir des zones de recirculation dans le port où l'eau est susceptible d'être hautement polluée l'été, période touristique pendant laquelle le port de Carnonest très fréquenté.

 

L'illustration 1 permet de visualiser la zone que nous allons plus particulièrement étudier :

 

Illustration 1 : vue globale de notre zone d'étude

Source : Google map

 

    Notre zone d'étude s'étend donc depuis l'entrée du canal reliant l'avant port à l'arrière port jusqu'au barrage nommé "Porte de Carnon" qui sépare le grau et l'étang de l'Or. 

 

    Il se trouve en effet que entre le port et l'étang, donc au fil du canal, se trouve un barrage. Ce dernier a pour but d'empêcher les eaux salées de la mer de remonter dans l'étang en cas de fort vent marin et donc de "saler" l'étang. C'est un automate relié à deux sondes qui mesurent en permanence les niveaux en amont et en aval de la porte qui contrôle l'ouverture et la fermeture de ce barrage nommé "Porte de Carnon" (schématisé en rouge sur la photo ci-dessus). Le seuil de fermeture de la porte a été fixé à +35cm par rapport au 0 NGF. (le zéro de la norme Nivellement Général de la France -NGF- est le niveau de la mer à Marseille). Ainsi dès que la mer monte et atteint la côte de +35cm, l'automate déclenche la fermeture de la porte. Son ouverture quant à elle est déclenchée lorsque les eaux de l'étang ont une côte supérieure de 10cm à celle de la mer.

 


    Les équipes en charge de ce barrage au SYMBO : http://www.etang-de-l-or.com/ nous ont confirmé que la fréquence de fermeture de ce barrage est faible : il s'est ouvert 12 fois en 2010 et environ 20 fois en 2011.  Celles-ci ont lieu lors d'épisodes de pluies violentes ou lors le grands vents et d'équinoxes. Tout au long de notre étude nous allons essayer de valider ces observations avec nos simulations. L'illustration 2 permet d'avoir un aperçu de ce barrage.

 

 

 

Illustration 2 : La Porte de Carnon

Source : http://www.etang-de-l-or.com/gestion_ouvrages.htm


 

    Pour mener à bien notre étude courantologique, nous allons donc être amenés à étudier les deux configurations : barrage ouvert (donc communication directe entre l'étang et la mer) et barrage fermé (donc débit nul au niveau du barrage). Cela constituera une hypothèse forte de notre étude.

    Voilà donc le cadre de notre travail.