Pauvreté et Précacité

Pauvreté et précarité en Vendée-Ouest

D'un point de vu nationale, la pauvreté en Vendée est moins fréquente qu'ailleurs. Cependant, les inégalités subsistent au sein même du département.

Figure 1 : La pauvreté et la précarité en Vendée-Ouest
(INSEE 7
)

Le territoire de la Vendée-Ouest présente une position favorable au point de vu de la précarité. L'INSEE mesure la pauvreté et la précarité via des indicateurs. Ils sont en moyenne inférieur pour ce territoire à ceux obtenus pour le département. Sur les quatre territoires représentant la Vendée, Vendée-Ouest se trouve en troisième position tant pour les ménages à bas revenus que pour les ménages dépendant des prestations sociales ou bénéficiaires de minima sociaux. Les cantons les plus touchés par une précarité élevée sont (Figure 2) :

  • les Sables d'Olonne  du fait d'un nombre élevé de familles monoparentales et de bénéficiares du RMI. En effet, le territoire contient 37% des bénéficiaires du RMI en Vendée se plaçant en première position (sur quatre). Les Sables d'Olonne et les cantons littoraux dénombrent 1460 bénéficiaires
  • Palluau car ce canton est constitué d'une population de retraités moins favorisée.

Figure 2 : La pauvreté et la précarité en Vendée-Ouest
(INSEE 6)

En conclusion, la précarité se localise plus au sud. La zone de l'étude est plutôt préservée.