1. Contexte et localisation de la zone d'├ętude

 

1. Contexte et localisation de la zone d'étude

 

a) Le contexte

Situé en Cerdagne, dans le département des Pyrénées-Orientales, le territoire de la Haute Vallée du Sègre est marqué par de fortes pressions anthropiques : un tourisme et une démographie en expansion, responsable de fortes consommations d’eau caractérisées par d’importantes variations saisonnières. En effet, l’été la population du canton passe de 2000 à plus de 10000 habitants. De plus, les faibles températures hivernales ont un impact non négligeable sur le travail des bactéries épuratrices. Actuellement, les eaux usées des communes de Err, Estavar, Llo et Saillagouse sont traitées dans la station d’épuration transfrontalière de Puigcerdà, en Espagne dont la capacité nominale est de 45 000 E.H. Les eaux résiduaires urbaines d’Eyne sont, quant à elles, épurées dans la station de Bolquère, qui a une capacité nominale de 12 500 E.H.

 

Source: GoogleMap                                                                       Situation géographique de la zone d'étude

La station de Puigcerdá est donc bien conforme en équipement mais pas conforme en performance. Il est donc indispensable de créer une nouvelle station.

Les 4 communes (Err, Estavar, Llo et Saillagouse) seront équipées d’une STEP d’une capacité de 12 000 équivalents-habitants, pour cela un procédé d’épuration par boues activées a été choisi (Avant Projet binôme 3). A ce stade du projet deux implantations encore à l’étude sont examinées P1 et P2, sites de la future station d’épuration  (Voir localisation de l’étude).

 

b)  Localisation de la zone d’étude

Ces deux stations d’épurations sont localisées dans la commune d’Estavar à un niveau moyen d’altitude de 1210 m (voir carte de localisation des emplacements considérés). 

Le village d’Estavar de 924 hectares, est un village de la Haute Cerdagne. Il s’agit d’une commune administrative du département des Pyrénées Orientales, situé à l’est de l’enclave espagnole de Llivia et au pied du Roc de la Calma, sur la rive droite de la rivière Angoust. Le territoire de la commune d’Estavar est le moins « montagnard » de la partie méridionale du canton de Saillagouse, mais culmine à 1661 m au nord, au-dessous d’Égat.

L’agglomération d’Estavar, commune où sera implantée la future station d’épuration, est localisée à proximité de la confluence de 3 cours d’eau :

- L’Angoust : rivière qui traverse la commune du nord au sud, affluent du Sègre

- L’Estagouge : cours d’eau qui se situe à l’ouest et qui sert de frontière entre Llivia et Targassonne

- Le Sègre : cours d’eau principal, s’écoulant dans une direction d’Est en Ouest et passant au sud de la commune.

Les zones inondables sont donc assez étendues et concernent principalement la partie basse du village.