ZNIEFF II

ZNIEFFF II

La ZNIEFF II « Forêt de Monts » a une surface de 2383 ha, bien plus étendue que la ZNIEFF I (Figure 3), elle concerne les communes de La Barre-de-Monts, Notre-Dame-de-Monts, Saint-Hilaire-de-Riez, Saint-Jean-de-Monts. Elle est identifiée comme ayant un rôle naturel de protection contre l'érosion des sols. Elle est un habitat pour les populations animales ou végétales, notamment pour la reproduction. De même que la ZNIEFF I c'est un corridor écologique permettant des passages et des échanges, mais elle est aussi une zone d'étapes migratoires, de stationnement et de dortoirs.


Figure 3
: Carte de la localisation des ZNIEFF II de la zone étudiée
(S.BAQUEY - A. BUENO)


Figure 4
: Classe d'habitat recensé au sein de la ZNIEFF II
(Inventaire National Patrimoine Naturel INPN-MNHN)

 La Figure 4 présente la répartition des habitats de la ZNIEFF II de la zone d'étude, constituée en grande majorité par de la Forêts de Pins Méditerranéens (80%). Les 20 % restants sont composés d'essence de chênes verts, érables et robiniers.
La périphérie de la zone est constituée des eaux maritimes de l'Océan Atlantique, de prés salés, de prairies humides, de champs cultivés, de salines et de zone urbaines.
La ZNIEFF II de la « Forêt de Monts » est un ensemble morcellé comprenant des éléments de très forte valeur biologique. La zone est d'une qualité botanique remarquable avec la présence de 10 plantes protégées dont Omphalodes littoralis, Dianthus gallicus, Linaria arenaria. Présence de magnifiques habitats de dunes grises. le site a un grande valeur ornithologique avec la reproduction de passereaux méridionaux inféodés à la dune comme l'Alouette calandrelle, le Pipit rousseline ou le Cochevis huppé. Tout comme l'importance de la nidification sur le haut de plage (Fromentine) du Gravelot à collier interrompu, de l'Engoulevent d'Europe, du Faucon hobereau, du Héron cendré et de l'Aigrette garzette en forêt1.

 

L'habitat principal de notre zone d'étude fait partie de l'ensemble des "Dunes boisées du littoral atlantique". Cet habitat est issu des boisements artificiels du 19ème siècle, destinés à fixer le sable des complexes dunaires.
Les massifs forestiers sont influencés par les principaux flux d’énergie orientés d’Ouest en Est : vent, sable, embruns... ll y a possibilité d’asphyxie par ensablement en cas de déstabilisation de la dune. La dynamique des feuillus, comme les chênes verts, observée sur le site, est un facteur favorable d’amélioration de la diversité biologique de cet espace. Le principal enjeu des dunes boisées est de poursuivre l’intégration de la protection du milieu forestier dans l’organisation de l’accueil du public et instaurer une gestion favorisant la dynamique des feuillus et la biodiversité.

Bibliographie :

1 Fiche INPN-MNHM ZNIEFF 502 5000, « Forêt de Monts »,
< http://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/520005757 >
Consulté le 09/02/2013