Hydrogéologie et hydrologie

Hydrogéologie et Hydrologie

1. Les aquifères

D'un point de vue hydrogéologique, les Marais Bretons sont de vastes dépressions liées à un effondrement locale du socle hercynien. Évoquées dans la partie précédente, le site étudié présente plusieurs couches sédimentaires accumulées dans le temps. Il s'agit le plus souvent de sables, d'argiles ou encore de calcaires. Ces horizons présentent des capacités plus où moins importantes à pouvoir contenir de l'eau : on parle d'aquifères. En effet, les argiles confèrent des propriétés d'imperméabilité au sous-sol contrairement aux sables et aux calcaires qui sont perméables.

Deux aquifères peuvent être identifiés dans la zones des Marais Bretons : les calcaires gréseux du Lutétien et les sables cuisiens. La nappe de formation lutétiennes (calcaire et grés) se localise principalement sous la frange littorale du Marais. Elle est généralement captive au niveau d'une couche d'argiles quaternaires, "Bri". La profondeur de la nappe est souvent faible : entre 1 à 3 mètre en dessous de la cote du terrain naturel.

La zone d'implantation de l'usine se situe dans la Forêt Domaniale de Monts caractérisée par des superpositions de couches sédimentaires ( sables dunaires, argiles et calcaire). Tout laisse à penser qu'une nappe pourrait être présente sous le site. Il est recommandé de faire intervenir un expert sur le site et d'éventuellement réaliser des forages afin de vérifier cette hypothèse (1).

2. Le contexte réglementaire

De plus, cette région est parcouru par de nombreux cours d'eau notamment celui du Canal de Taillée (Figure 1).

Figure 1 : Les Marais bretons et les cours d'eau soumis au SAGE
(Observatoire départementale de l'eau en Vendée (1)
)

D'un point de vue de la réglementation le SDAGE, Schémas Directeurs d'Aménagement et de Gestion des Eaux, du Bassin Loire-Bretagne est le cadre de cohérence du SAGE (Schémas d'Aménagement et de Gestion des Eaux). La priorité du SDAGE est de protéger les zones humides. Il demande ainsi la réalisation ou la révision d'inventaires de ces espaces par le SAGE (ou parfois les communes concernées) lors de documents d'urbanisme.

Le SAGE s'appliquent aux Marais Bretons et donc à notre zone d'étude (Figure 1). Approuvé le 19 Juillet 2004, il sert à fixer les objectifs et les dispositions permettant une gestion équilibrée et durable de l'eau mais aussi la préservation des milieux aquatiques et du patrimoine piscicole sur un bassin versant.

Les 5 grands enjeux du SAGE sont les suivants :

  • Enjeu A : la sécurisation et l’optimisation de l’alimentation en eau potable
  • Enjeu B : la préservation de la qualité des eaux marines pour la valorisation du potentiel biologique et économique du littoral
  • Enjeu C : la gestion durable des eaux salées souterraines
  • Enjeu D : le développement équilibré et durable des usages et des fonctions des marais
  • Enjeu E : l’organisation et le pilotage de la mise en œuvre du SAGE

Notre projet répond au sous-objectif Aa-b : Il s'agit de développer des actions complémentaires de sécurisation du dispositif d'alimentation en eau potable. En effet, l'action A9 est d'étudier la faisabilité de différentes solutions de renforcement de la sécurité de l'alimentation en eau potable (2).

La Figure 2 ci-dessous illustre le fait que le site d'implantation, bien que compris dans le SAGE, ne repose pas dans une zone humide. Cependant, le littoral est exploité, essentiellement pour l'adduction de l'eau de mer vers l'usine.

Figure 2 : Localisation des zones humides au niveau de la zone d'étude
(DREAL (3))

Le SDAGE nous impose la récréation ou la restauration de cet espace marin. Les aménagements mis en place devront être équivalents sur le plan fonctionnel et de la qualité de la biodiversité.A défaut, une surcompensation des surfaces perdues devra être réalisée à hauteur de 200 % de la surface perdue lors de l'implantation de l'usine.

3. bibliographie

(1) Vendée conseil général, Observatoire Départemental de l'Eau, Eaux souterraines, consulté le 24/02/2013, disponible sur < http://observatoire-eau.vendee.fr/eaux-continentales/eaux-souterraines.htm >

(2) Le Sage du Marais Bretons et du bassin versant de la Baie de Bourgneuf, 2013, les zones humides, consulté le 25/02/2013, disponible sur < http://www.baie-bourgneuf.com/?page_id=390>

(3)DREAL des Pays de la Loire, novembre 2012, Zones humides en Pays de la Loire, consulté le 27/02/2012, disponible sur < http://carmen.developpement-durable.gouv.fr/26/R_ZONES_HUMIDES_L93_R52.map >