√Čtude de l'influence d'un courant transverse

Étude de l'influence d'un courant transverse

On modifie la condition à la limite de l'une des faces du cube. À la place de "Pressure Outlet" on choisi "Velocity Inlet" afin de modéliser un courant marin.

On réalise des simulations avec des courants d'une vitesse différentes. Ceci se traduit par une condition à la limite différente sur l'une des faces du cube (sur le côté gauche).

Avec un courant de $0,1~m.s^{-1}$ on obtient le résultat suivant :

Figure 11 : Champ de concentration en saumure avec  courant transverse de $0.1~m.s^{-1}$

Avec une vitesse de $0,1~m.s^{-1}$ la trajectoire du rejet est peu dévié par rapport à la simulation de référence, cependant la dilution augmente de manière significative (voir Figure 11).

Pour un courant de $0,5~m.s^{-1}$ on obtient le résultat suivant :

Figure 12 : Champ de concentration en saumure avec  courant transverse de $0.5~m.s^{-1}$

Avec un courant ayant une vitesse de $0,5~m.s^{-1}$ le rejet est cette fois dévié de manière importante puisque la "sortie" à cette fois lieu sur le côté du domaine et plus sur le haut du domaine (voir Figure 12). En outre la dilution des saumure ce fait très bien puisque à $7~m$ de l'entrée du rejet on a dilué environ dix fois notre rejet.

Pour un courant de $1~m.s^{-1}$ on obtient le résultat suivant :

Figure 13 : Champ de concentration en saumure avec  courant transverse de $1~m.s^{-1}$

Avec un courant ayant une vitesse de $1~m.s^{-1}$ le rejet est cette fois-ci presque horizontal et la dilution est réalisée de manière efficace (voir Figure 13).

Pour un courant de $5~m.s^{-1}$ on obtient le résultat suivant :

Figure 14 : Champ de concentration en saumure avec  courant transverse de $5~m.s^{-1}$

Un courant de $5~m.s^{-1}$ la dilution reste bonne (voir Figure 14). Toutefois, on voit dans cette simulation que le courant plaque le rejet au fond de l'océan. Ceci peut s'avérer être un problème car il peut alors y avoir une possibilité de stockage des saumures au fond de l'océan.

La figure suivante montre les profils de concentration en sortie du domaine (sur le côté droit) pour des courants de vitesses $0,5~m.s^{-1}$, $1~m.s^{-1}$ et $5~m.s^{-1}$ :

Figure 15 : Profils de concentration en saumure en sortie de domaine

Ainsi, on peut voir que plus le courant est fort et plus la dilution est importante, comme on pouvait s'y attendre (voir Figure 15). Un courant de $0,5~ms^{-1}$ (en rouge sur la figure) permet néanmoins de diluer presque dix fois la concentration du rejet au bout de seulement $7~m$ de transport horizontal.