Objectifs

 

On peut détailler les objectifs de notre étude en 3 points : 

- Limiter l'invasion de l'eau polluée de la rivière sur les terres. En effet, lors des crues importantes, la rivière déborde (le débit maximal atteint a été de l'ordre de 1330 $m^3$/s en 1967, alors que le débit moyen du fleuve est de 7 $m^3/s$) et un grand volume d'eau envahit les berges et les terres alentours. L'eau est fortement polluée par les tanneries et les industries chimiques en amont, et certaines particules comme les métaux lourds sont transférées dans le sol.

 

- Protéger les populations des inondations. Lorsque la rivière déborde, les habitations sont touchées notamment au niveau des bidonvilles où vivent des populations vulnérables (habitations précaires).

 

- Associer les crues à un procédé de dépollution. On souhaite "profiter" d'un événement comme des fortes crues (pouvant avoir des conséquences désastreuses) pour canaliser le fort débit et emmener le surplus d'eau dans des bassins dédiées à la phytoremédiation. De plus, à l'aide de seuils et de pompes, nous allons créer des crues contrôlées afin de remplir ces bassins et ainsi générer un processus de réhabilitation en "continu".